Pêche de la truite

Pêche de la truite

Pour pêcher la truite, il vous faut un permis de pêche.

Pour plus d’information vous pouvez vous renseignez ici : https://www.cartedepeche.fr/

Où et quand pêcher la truite 

La truite est commune dans nos eaux. Elle peut être trouvée dans presque tous les cours d’eau de France. Les rivières ou se trouvent les truites comportent :

  • De l’eau fraîche et propre
  • Avec de la nourriture (insectes aquatiques, petits poissons etc…)
  • De la protection contre les prédateurs

Les habitats de la truite sont variés. Des lacs aux eaux vives en passant par les rivières et les fleuves. L'emplacement, le comportement et les tactiques de pêche varient selon votre zone de pêche.

Trouver des truites dans les lacs et les étangs 

En eaux calmes, les truites sont en mouvement, naviguant sous la surface de l'eau à la recherche de nourriture. En même temps, les truites ne veulent pas s'éloigner trop loin d'un endroit qui leur offre une protection contre les prédateurs. Voici quelques endroits où il est possible de chercher des truites dans les lacs et les étangs :

  • Près ou au-dessus de la végétation aquatique
  • Autour des rondins, des souches, des rochers ou d'autres structures.
  • Aux entrées des cours d'eau où des ruisseaux qui se jettent dans le lac ou l'étang (apportent de l'eau fraîche et douce et probablement une réserve de nourriture).

Des eaux plus profondes, en particulier pendant les mois d'été chauds, lorsque les truites recherchent des eaux plus fraîches ainsi qu'une protection contre les prédateurs aériens.

La meilleure période de l'année pour pêcher la truite dans les lacs de faible altitude est le printemps et l'automne, lorsque l'eau est plus fraîche et que les truites sont plus actives. Pendant les mois d'été, les pêcheurs doivent chercher des truites dans des eaux plus fraîches donc plus profondes (lacs de haute montagne par exemple).  

 

lac peche

Trouver des truites dans les rivières et les ruisseaux

Dans les eaux en mouvement, les truites ont tendance à se tenir dans le courant ou les lieux qui permettent d’avoir de la nourriture. Les insectes aquatiques à la dérive dans le courant constituent une source de nourriture essentielle pour ces poissons. Il ne faut pas négliger les zones de calme ou de rochers. Des lieux ou les truites peuvent s’y reposer. Voici donc quelques endroits probables où chercher la truite dans les rivières et les ruisseaux :

  • Derrière des rochers ou d'autres structures (rechercher de l'eau dont la surface est texturée par des bosses ou des filets d’eau). L’eau frappe contre les structures et derrière celle-ci se crée une zone moins turbulente ou la truite se nourrit des proies désorientées.
  • Près des berges abruptes ou sapées (attention à ne pas oublier la berge à vos pieds. Vous ferez de belles prises en pêchant dans un premier temps votre berge)
  • Les zones plus profondes (les “piscines” naturelle ou les "pool")
  • Lorsque l'eau se réchauffe, recherchez les truites dans les rapides où l'eau est oxygénée.

La plupart des prises réalisées dans les rivières et les ruisseaux se font au printemps et à l'automne, lorsque la température de l'eau est plus fraîche.

 

rivière pêche

Matériel pour la pêche à la truite

La liste des équipements nécessaires pour pêcher la truite peut être très simple. Une canne et un moulinet, ainsi qu'une petite sélection de leurres, hameçons et d'appâts artificiels suffisent pour aller pêcher à peu près partout où vous pouvez trouver des truites.

Voici l’équipement essentiel si vous voulez pêcher la truite (pêche aux leurres) :

  • Un lancer de 1,80 m à 2m10 ( puissance allant de 2g à 15-17g est l’idéal)
  • Un moulinet de taille 1500 à 3000 selon les modèles.
  • Une ligne (Une tresse de 8 à 12 centièmes avec un fluorocarbone de 12 à 22 centièmes en bas de ligne, ou alors du fluorocarbone sur toute la bobine de 14 à 22 centièmes parfait pour ne pas s'embêter).

La pêche à la mouche est une autre façon populaire de pêcher la truite. Elle nécessite un équipement et des outils plus spécialisés, mais un bon équipement de départ pourrait inclure :

  • Une canne à mouche de 9 pieds de long soie de 3 - 4 - 5 (selon la taille de vos rivières. La soie de 4 est passe partout)
  • Soie correspondante
  • Un bas de ligne (queue de rat pour ne pas se prendre la tête. Pointe en 12-14-16-18 centièmes sont idéales) 
  • Des mouches (sedge, mouche de Mai, cul de canard, tricolores, avec ces mouches vous pouvez déjà vous amuser)

 

matériel peche

Techniques de pêche de la truite dans les lacs et les étangs

Il y a beaucoup (et beaucoup) de façons de pêcher la truite, mais trois des façons les plus faciles de pêcher la truite dans les lacs sont :

  • Pêcher à la surface avec un bouchon avec des appâts naturels ou artificiels (vers ou pâte à truite) dans les zones au-dessus des herbiers ou bien des arrivées d'eau. 
  • Pêcher avec un appât de fond. Parfois les truites se trouvent plus en profondeur. Pour cela un plomb d’un grammage important va permettre à votre ligne et appât de se retrouver sur le fond.
  • Pêcher aux leurres, avec une cuillère ou bien un petit poisson nageur toujours dans les zones au-dessus des herbiers ou bien au niveau des arrivées d’eau.
  • La pêche à la mouche est aussi une bonne solution.

Techniques de pêche dans les rivières et les ruisseaux

Dans l'eau en mouvement, c'est le courant, et non votre récupération, qui va affecter la façon dont votre leurre se déplace dans l'eau. Voici quelques bonnes techniques de pêche à la truite en eaux vives :

Le lancer d'une cuillère ou un poisson nageur. Commencez par lancer la cuiller légèrement en amont de la zone que vous voulez pêcher. Au fur et à mesure que le courant entraîne la cuiller vers le bas de la rivière, tenez autant de ligne de pêche que possible hors de l'eau pour obtenir une "dérive" naturelle. Ramenez votre leurre de façon modérée, à la vitesse du courant. N’hésitez pas quelquefois à mettre des petits coups d’accélération, cela peut déclencher quelques attaques.

Faites dériver un ver ou un appât artificiel avec suffisamment de plomb pour vous approcher à quelques centimètres du fond. Attention à votre plombée, il ne faut pas que votre présentation dérive trop vite ou bien trop lentement.

REMARQUE : Lorsqu'une rivière ralentit et se transforme en un bassin avec très peu de courant, vous pouvez utiliser un grand nombre des mêmes techniques de pêche à la truite que vous utiliseriez dans un petit étang ou une autre eau calme. 

La conservation du poisson

Chaque année, de nombreuses truites sont lâchées dans nos cours d’eau afin que les pêcheurs puissent exercer leur passion avec la possibilité de réaliser des prises. Cependant il n’est pas interdit de remettre certains poissons à l’eau afin que d’autres puissent avoir le plaisir de les pêcher.

Dans une poignée de rivières et de lacs, la pêche avec remise à l'eau est obligatoire. Si vous souhaitez relâcher les poissons que vous avez capturés, voici quelques conseils pour le faire en toute sécurité :

  • Utilisez des hameçons sans ardillon.
  • Attrapez le poisson rapidement, avant qu'il ne se fatigue trop.
  • Mouillez-vous les mains avant de manipuler le poisson (essayez de ne pas le sortir de l'eau).
  • Si vous devez prendre une photo, ne perdez pas trop de temps à réaliser la photo. Vous pouvez laisser la truite dans une épuisette dans l’eau afin que vous puissiez préparer votre appareil ou le lieu de la photo.
  • Utilisez une pince à becs pointus pour retirer l'hameçon. Si l'hameçon est profondément enfoncé, coupez le fil près de l'hameçon, il rouillera au bout de quelques jours. Et le poisson ne sera pas pénalisé.
  • Faites “revivre” le poisson dans le courant avant de le laisser partir. Après un combat, le poisson à besoin de se réoxygéner afin de repartir dans les meilleures conditions.

 

remise à l'eau truite

Les différentes espèces de truites 

La truite arc-en-ciel est la truite la plus courante aujourd’hui. Elle est introduite dans nos cours d’eau afin que les pêcheurs puissent avoir la possibilité de prendre du poisson. Elle est également dans nos supermarchés en filet ou sous le nom de truite saumonée. En revanche, elle peuple de façon naturelle nos lacs. C’est un poisson qui se plaît dans les eaux calmes et profondes. Elles peuvent atteindre des tailles records dans ces milieux. Son régime alimentaire se compose d'insectes et d'autres petites formes de vie aquatique.

 

truite lac

 

La truite fario, ou truite sauvage a une robe très variable, mais elle est plutôt brune avec des taches noires et rouges (deux souches : souche méditerranéenne et souche atlantique). Elle possède une nageoire adipeuse. La tête est effilée, forte et possède une mâchoire puissante. Elle se trouve dans les rivières et ruisseaux. Elle se nourrit d'insectes et de petits poissons. Vous la retrouverez dans des postes marqués, tels que des courants ou bien sous des branches et des rochers. 

 

truite fario
.
.
.
Si vous voulez retrouver des articles liés à l'univers de la pêche à la truite vous pouvez retrouver toute notre collection NATURAE FISHING

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés